Comment choisir sa voile D ?

Avant tout ces ailes de haute performance sont vraiment à réserver à des pilotes de grande expérience. Le pilote doit être en mesure de contrôler une aile EN D dans toutes les conditions de vol ainsi que hors domaine de vol. Un des éléments les plus important à prendre en compte concerne l’allongement de ces machines puissantes. Pas moins de 100h de vol par an, si non une très longue expérience en parapente, sont souvent nécessaires à un pilote pour se sentir confiant avec un telle voile. Les ailes EN D ont une tendance actuellement (2020) à être allégées ; c’est dans cette catégorie d’aile que la plupart des pilotes participants à la fameuse X –alps trouvent leur bonheur : haute performance peut alors être associée à un poids très contenu.

Tous droits réservés 2019

Site réalisé avec amour par T4D et Seegn