Comment faire si je suis sensible au mal des transports, mal de mer ?

Nous conseillons aux personnes qui sont sensibles au mal des transports de faire les vols les plus doux et les plus courts donc les vols Découverte. Ces vols ne peuvent pas rendre malade car ils se réalisent dans des masses d’air très douces, hyper sécurisantes et donc générant très peu d’inquiétude. Des personnes sujettes au mal des transports souhaitent souvent faire des vols plus longs toutefois. Une fois en l’air, nous pouvons alors adapter notre façon de voler en étant le plus doux possible et en faisant anticiper les changements de direction à nos passagers. Nous prenons aussi le temps régulièrement de replacer en vol le regard de nos passagers ; cela augmente considérablement la capacité à absorber les mouvements de la masse d’air. Nous sommes vraiment attentifs au bien-être de nos passagers en vol et pouvons nous écarter des masses d’air trop dynamiques si des personnes se sentent mal à l’aise une fois en l’air. Les plus sensibles pourront, s’ils sont vraiment inquiets, prendre une petite gélule homéopathiques avant de venir voler. Rassurez toutefois, nous estimons que seulement 2% des passagers sont rendus malades par les vols que nous proposons.

Tous droits réservés 2019

Site réalisé avec amour par T4D et Seegn