Comment choisir son secours ?

2 grandes catégories en 2020 : 1. Les parachutes de formes rondes : parachute utilisés depuis plus de 30 ans maintenant. Ces parachutes de secours doivent avoir un taux de chute selon la norme EN inférieur à 5.5m/s. Leur dérive est assez importante et peut génère le défaut le plus important a priori : l’effet miroir généré par un parachute rond est potentiellement assez important. Un parachute de secours et une voile ouverte peuvent ainsi produire un taux de chute de 15m/s ; il est alors très important dans une telle configuration d’annuler le vol de l’aile principale afin de retrouver des valeurs acceptables. Le pliage d’un parachute rond est maîtrisé par de nombreux pilotes en 2020 car il y a une grande tradition de pliage au sein des clubs notamment. 2. Les parachutes de formes carrées ou dérivées (Square, Octogonal, triangulaires…): arrivés vers 2012 sur le marché, ces parachutes de secours présentent des taux de chute similaires aux ronds. C’est la dérive, une fois le parachute ouvert, qui va changer par contre. Ainsi, les parachutes carrés génèrent beaucoup moins d’effet miroir. La sécurité du pilote en est grandement améliorée. Les parachutes de secours carrés demandent, pour leur pliage, de changer un peu ses habitudes et d’être un peu patient pour lire le manuel. Sans cela, il faudra confier cette mission à un professionnel averti… 2 types de matériaux pour les parachutes : 1. Standard : les parachutes pèsent alors entre 1.3kg et 2.0kg en fonction de leur taille 2. Light : ces parachutes utilisent des tissus légers. Ils atteignent alors des poids remarquables compris entre 900g et 1.3kg En associant ces 2 grandes catégories et les matériaux utilisés pour être plus ou moins léger, un pilote devra dépenser plus ou moins d’euros pour trouver son bonheur : du moins cher (rond + matériaux classique) au plus cher (carré + matériaux light) il faudra dépenser entre 450€ et plus de 1000€ pour un parachute. On ne parle pas ici des tarifs pour les parachutes carrés pour les ailes biplaces car c’est un peu effrayant. En 2020, il est souvent conseillé par les fabricants de changer son parachute au bout de 10 ans. Tous les secours (légers ou pas) permettent de couvrir cette période sans risquer d’avoir un matériel obsolète. Ce type d’achat n’est pas celui qui est le plus sympa à faire mais il faut quand même prendre le temps de comprendre sa pratique pour faire les bons choix. A ce titre, il sera par exemple inutile de placer un secours ultra-light dans une sellette dépassant les 5kg.

Tous droits réservés 2019

Site réalisé avec amour par T4D et Seegn