Comment choisir son casque ?

Déjà, avant de choisir son casque, on pourrait se demander , pourquoi porter un casque?

La première raison est évidente, c est pour nous protéger en cas de choc. Et les chocs peuvent arriver bien plus vite qu'on ne le pense. Pas besoin d'avoir un gros accident pour se cogner la tête en vol libre.

Cela peut arriver tout bêtement au décollage ou à l'atterrisage, à cause d'une petite erreur de pilotage ou d'une aérologie malsaine. Nous allons tomber à des vitesses proches de celle d'un coureur lancé à pleine vitesse, cela rajouté à l'équipement qui nous emcombre et à la nature du terrain parfois hostile; il est vite fait de se prendre un mauvais coup sur la tête. C'est à ce moment là qu'on est bien content d'être protégé.

La deuxiéme motivation est encore plus concrête: c'est la protection contre le froid et le soleil. Votre casque fait aussi office de bonnet, et/ou casquette en fonction des saisons ou de l'altitude à laquelle vous volez. Et une tête bien isolée du chaud/ froid / soleil / uv , vous permet d'économiser de l'énergie et garder tout votre potentiel, pour voler encore plus longtemps.

Mais si les casques ont tous la même fonction, celle de vous protéger, ils ne sont pas tous pareils; il existe plusieurs forme comme les jets , les intégraux, les bols,  avec ou sans visiére, légers ou pas .

A priori, si vous souhaitez marcher et minimiser le poids et le volume, vous devez vous tourner vers un casque jet. Par exemple le casque Supair Pilot est très léger (380g) et s'approche des poids de casque d'escalade.

 

Si vous volez sur site en local, vous pouvez aussi opter pour un casque jet qui vous permettra de bien sentir l'air. Cependant le poids du casque aura moins d'importance. Vous pouvez donc par exemple vous tourner vers le Neo Hexagon (500 g en M)avec sa finition supérieure qui vous amènera du confort mais aussi un taillant plus précis avec ses 5 tailles et la molette d'ajustement. Le casque Hexagon de Neo vous permettra de pratiquer plusieurs activités en étant bien protégé grâce à ses 6 homologations (parapente, speed riding, ski alpin , snowboard, alpinisme ski de randonnée)

Si vous voler en cross et aimez rester des heures en l'air vous pouvez envisager de vous tourner vers un casque avec une grande visière et pourquoi pas un intégral comme le charly no limit (650 g). Ceux-ci on l'avantage de mieux vous protéger en cas de chocs, mais en plus il vous isole du vent et du soleil. Ceci fera vraiment une grosse différence en terme de fatigue après plusieurs heures de vols.

Pour les porteurs de lunette il peut être judicieux d'avoir un casque avec une visière solaire, afin de pouvoir garder ses lunettes de vue. 

Les choix sont multiples, mais il y a une caractéristique qui est universelle: le confort. Ne pensez même pas à acheter un casque que vous trouvez inconfortable au bout des quelques secondes, car sur la durée cela va être une torture. Quand bien même, il serait plus joli ou moins cher que celui qui convient parfaitement à la forme de votre tête. Les éléments à vraiment avoir en tête avant d’acheter un casque pourraient être les suivants :  - Le casque ne doit pas bouger sur le crâne du pilote trop facilement.  - Le casque doit répartir le contact sur tout la surface du crâne.  - Le casque doit être en position à mi front.  - Le casque, même sans la fermeture jugulaire doit rester sur la tête du pilote. Vous aurez dont noté que le plus important pour choisir son casque est de le tester !!!! Certains modèles conviendront à un pilote mais pas du tout à un autre….

Tous droits réservés 2019

Site désigné et développé par l'agence TOD.