Comment choisir son cocon ?

La première question à se poser concerne le fait de voler avec un cocon ou pas ? On conseil à un pilote de passer d’une sellette assise classique à un cocon lorsqu’il vol, a minima une quarantaine d’heure par an, dans des conditions variées. Il faut que ce pilote soit très à l’aise avec sa précédente sellette assise et qu’il soit capable de voler dans des conditions variées. Un cocon pourra donner un gain de chaleur substantiel et permettre ainsi à son pilote d’économiser de l’énergie en combattant le froid. Le gain de performance sera beaucoup plus net sur les ailes de performantes avec un gros potentiel de vitesse. Pour choisir son cocon, un pilote doit, ici encore, se demander quelle va être sa pratique ? Marcher et voler ? Dans cette catégorie, les sellettes vont atteindre les 2kg à 2.5kg. Le confort est…à vérifier par chaque pilote car ces sellettes sont très morphologiques. Ces sellettes permettent de porter du matériel très léger et d’avoir très peu d’encombrement. Dans cette même catégorie, des sellettes pourront être un peu plus lourdes et grosses ; ces sellettes donneront plus de confort pour un poids compris entre 3 et 4kg pour la plupart. Un pilote avec ce matériel pourra voler avec un très bon compromis entre confort et poids. Les protections du pilote sur ces sellettes légères peuvent être quelquefois Crosser ? Le pilote cherchant à rester longtemps dans le ciel sera certainement à la recherche d’un bon confort. Les sellettes de cross ne permettent pas de déplacer un petit sac léger lorsqu’on est au sol mais confèrent de vraies qualités de confort et de précision une fois en l’air. Compter entre 4 et 6kg pour ces sellettes de cross souvent très bien équipées avec des options pour ranger radios, poches parachutes, cockpit intégrés…. Faire de la compétition ? Le compétiteur se moque généralement de déplacer un gros sac. Il est même souvent à la recherche de poids pour pouvoir voler avec des grandes ailes. Les sellettes de compétition sont souvent très lourdes (plus de 10kg) et encombrantes. Leur confort, leur précision de pilotage et les finitions sont par contre vraiment très haut de gamme, sans aucun compromis. La position de vol est souvent très couchée afin de générer le moins de trainée possible et améliorer ainsi la performance dans tous les moments du vol. Ces sellettes de compétitions aideront à voler avec le meilleur toucher sur les plus grands cross.

Tous droits réservés 2019

Site réalisé avec amour par T4D et Seegn