Présentation et test de la nouvelle Advance Omega Xalps 3 !

X-Alps ! Un nom qui fait frémir, rêver et fantasmer plus d’un parapentiste, tant par la difficulté technique et les conditions de vol parfois dantesque, que par sa longueur et ses paysages magnifiques !

Alors lorsqu’un constructeur comme Advance sort une voile avec un tel patronyme, dédiée et conçue pour remporter l’une des courses de parapente les plus dure du monde, nous sommes en droit de nous attendre à du matos aux capacités hors normes !

 

Aucun doute : les avantages de cette aile à deux rangées de suspentes de nouvelle génération prédominent. Bien plus simple à manier et aussi légère que les ailes récentes à trois rangées de suspentes, elle offre des sensations de vol tout à fait magistrales.

Christian Maurer, sextuple vainqueur du X-Alps

Alors cette nouvelle Omega Xalps qu’a telle dans les caissons ?

Advance a construit plus de 30 prototypes avec des conceptions différentes pour trouver le meilleur en terme de performance et de sécurité !
Le développement par Von Känel et Chrigel Maurer, victorieux sur les 6 dernières Xalps, à permis de repousser les limites technologiques.

Caractéristiques techniques :

Il s’agit la d’une voile deux lignes avec un allongement de 6.95 pour 63 cellules et un poids de 3.5 kg en 22m carré.  Du light et du racé donc !
Concernant les technologies employées, on retrouve le Sliced diagonals, technologie propre à Advance et mainte fois éprouvée, « Les diagonales courantes en forme de triangle qu’on trouve à l’intérieur des parapentes peuvent poser problème. Elles se déforment sous l’effet de charges permanentes et sont relativement lourdes. C’en est désormais fini. Avec la technologie SLICED DIAGONALS, ADVANCE mise sur trois étroites bandes de ripstop au lieu de triangles. Une technologie qui a brillamment fait ses preuves sur l’OMEGA XALPS. » On retrouve également des sticks high-techs ultralégers en nitinol au niveau du profil afin de gagner en poids et en longévité.

Aller fini de se toucher les stabilos avec des chiffres et des mots savants, que donne cette nouvelle Oméga Xalps en l’air ?

Pierre a eu la chance de tester cette nouvelle Xalps 3 en taille 23, chargé à 92kg (pour 97kg max dans la taille 23) couplé à une sellette Woody Valley Light et un ventrale réglée à 42cm.

1ère impression en l’ouvrant :

C’est une 2 lignes mais qui reste plutôt simple dans sa conception. La finition est comme toujours exemplaire chez Advance et les couleurs sont du plus bel effet. Coté technique, les joncs occupent pratiquement toute la corde, il faudra donc être soigneux au pliage. Les petits élévateurs demandent un peu de concentration pour le montage et la prévole, dans le but d’éviter les tours de sellette. Évidemment qui dit matos light, dit suspentes très fines et non gainées.

Au gonflage la prise en main des élévateurs se révèlent facile malgré la petite taille de ceux-ci, rendant le gonflage intuitif et léger. Ainsi, du fait de son poids réduit le gonflage se révèle doux et homogène sans tendance de shoot.

Une fois en l’air, « j’avoue que j’appréhendais un peu la qualité du virage et les capacités à jouer dans le thermique pour une deux lignes à 6.9 d’allongement . Et bien j’ai vite oublié cela car le virage est plutôt fun, la voile peut être joueuse. J’ai retrouvé le comportement Advance qui donne un virage homogène avec un profil bien tendu sur la tête. Les bouts d’ailes vivent peu pour cette catégorie mais moi j’aime bien. L’accélérateur est doux efficace et ça avance fort sans m’inquiéter pour autant. Le pilotage aux B est très efficace et agréable. Lorsque l’on cherche les basses vitesses , la parachutale prévient bien et la mise en vrille aussi. »

 

Conclusion :

« J’ai volé une D simple joueuse et qui me semble performante, j’adore. Vraiment un coup de cœur. La plus joueuse des 3 oméga xalps. Attention toutefois à l’impression de facilité. »

 

Vous pouvez d’ors est déjà venir la tester ou commander dès ce week-end à la boutique des Passagers du Vent, taille 22, 23 et 24 dispo en test !

Alors à vos sellette !