Essai de l’Explorer par Elisa Houdry

Gin Explorer

Essai de l’Explorer par Elisa Houdry

Me voici au décollage de Planfait avec une Gin Explorer XXS entre les mains. Une petite voile qui semble avoir tout d’une grande, programme alléchant !

Effectivement, en dépliant la voile je découvre un p’tit parapente « qui à de la gueule » : 6,1 d’allongement, un shark nose, du tissu light (3,2 kg).

Au gonflage, on retrouve les caractéristiques des ailes allongées avec les bouts d’aile à contrôler. Si vous n’avez pas cette habitude,  les premiers gonflages peuvent vous surprendre. Le fait  que l’aile soit en tissu léger amortit bien la montée.

En l’air, dans les conditions généreuses de ce mois de mai, l’aile se révèle très compacte, solide,  les bouts d’ailes ne bronchent pas (je suis chargée haut de fourchette) et elle prévient très bien toute baisse de tension.

Le virage est très efficace, avec une petite tendance à se remettre à plat une fois le virage engagé, ce qui peut dérouter si vous n’avez volé qu’avec des voiles à plus faible allongement.

Quelques heures sous l’aile seront certainement nécessaires pour optimiser la montée qui n’a rien à envier aux EN-D présentes avec moi dans l’ascendance 😉

La glisse semble tout à fait prometteuse mais difficile de faire un comparatif précis sans aile équivalente autour….

L’accélérateur est doux et relativement efficace, sans trop dégrader sur le 1er tiers. Je n’ai pas pu tester la vitesse max à cause d’un mauvais réglage de longueur.

En conclusion, je dirais que cette aile est bluffante. Les réactions de l’aile font vraiment penser à une EN-B plus, mais avec des performances très prometteuses pour la catégorie.

Si vous n’avez jamais volé sous une EN-B, ce n’est certainement pas l’aile à acheter directement. En revanche si vous avez déjà fait des heures sous une aile de cette catégorie et que vous hésitez à passer sous la supérieure, l’Explorer peut être une bonne étape ! Si vous voulez sous des EN-C vous serez peut être content de trouver une aile un peu plus sage sans perdre du plaisir de pilotage.

Le fait qu’elle soit relativement légère permet d’envisager une utilisation montagne performance.

En vrai couteau Coréen en somme, well done Mr Gin !